Comment mettre fin à une LLD ?

Un contrat LLD est un engagement à long terme où le locataire est engagé à payer la balance jusqu’à concours de sa valeur. Il existe cependant des moyens de mettre fin à ce contrat, mais avec des conséquences différentes selon le cas. Découvrez quels sont les moyens pour résilier un contrat LLD.

Le transfert de location et la repossession

Pour clotûrer une location LLD, il est possible de faire un transfert de location ou swap. Cela consiste à déplacer le bail vers un autre locataire qui reprend les paiements. Ce dernier sera alors le nouveau responsable du véhicule. C’est le moyen le moins coûteux pour mettre fin à un contrat LLD puisque les frais d’administration de transfert sont les seuls frais à prévoir. Le locataire initial peut ainsi dégager sa responsabilité sans avoir à subir des conséquences financières importantes.

La repossession quant à elle est aussi une solution peu coûteuse, mais qui entraîne d’importantes conséquences. Le concessionnaire reprend la voiture après cessation de paiements. Mais il cherchera un moyen de recouvrir les paiements non échus. Vous pouvez décider de ne plus rien payer, mais cela tachera votre dossier de crédit. Ainsi, à l’avenir, vous ne pourrez plus prétendre à une LLD dans toutes les structures et institutions. Si vous êtes cependant repris par une autre institution, vous aurez droit à un taux d’intérêt très élevé.

L’achat du véhicule

L’option d’achat est aussi un moyen de mettre fin à la location de voiture. C’est une manière d’anticiper les paiements au concessionnaire. Le prix d’achat comprend alors la balance des paiements, la valeur résiduelle et les taxes.  Néanmoins, l’achat est rarement la meilleure solution puisque le véhicule est souvent trop usé après plusieurs années d’utilisation. Il est toutefois possible de prévoir un gain ou une perte selon la valeur et la balance.

Le changement de voiture de location

Il est également possible de mettre fin à un contrat LLD en louant une nouvelle voiture. Par contre, vous aurez toujours à payer le reste de la première location, la valeur résiduelle et les taxes comprises, avant d’en choisir une nouvelle. En cas de différence de prix entre les deux voitures, le locataire doit payer la différence. Vous pouvez également retourner le véhicule au concessionnaire, mais en maintenant le paiement du crédit pour éviter un mauvais dossier. Cette option est toutefois déconseillée puisque vous continuez à payer les services d’un véhicule qui n’est plus à votre disposition.

LLD : Qui doit assurer le véhicule ?
Qu’est-ce qu’une LLD (Location Longue Durée) ?