Quelles conditions faut-il pour conduire une voiture sans permis ?

En France, vous êtes libre de vous mettre au volant d’un véhicule sans permis, sous réserve de respecter quelques obligations. Conduire une voiture sans avoir à sa disposition un permis de conduire vous soumet cependant à des obligations.

Acquisition du permis AM ou BSR

La voiture sans permis, connue aussi sous l’appellation voiturette, est une voiture s’adressant au premier abord à tout le monde. Il faut tout de même faire attention ! Il est capital de remplir quelques conditions particulières pour pouvoir conduire une VSP. Le conducteur d’un véhicule de faible-cylindrée sans permis est au moins censé être titulaire de BSR ou brevet de sécurité routière pour rouler sur les routes de la France. À partir de 2014, la législation récente en vigueur indique en effet que vous avez le droit de conduire des voitures sans permis suivant votre âge. Si les individus nés au plus tard le 31 décembre 1987 n’ont pas besoin de formation pour se mettre au volant d’un véhicule sans permis, les individus nés après cette date sont censés titulaire du BSR ou du permis AM, qui a renouvelé le BSR le 19 janvier 2013. Ceux qui sont titulaires d’un ancien permis de conduire ont naturellement le droit de conduire une voiturette. L’autorisation de circuler avec une voiture sans permis est possible à partir de l’âge 14 ans. Et pour les individus nés après 1988, ceux-ci sont obligés de remplir quelques conditions pour rouler en voiturette. Alors, si vous pensez payer un acompte de votre prime via une carte bancaire, vous devez savoir qu’il est possible de souscrire facilement votre assurance voiture sans permis.

L’assurance obligatoire des voiturettes

Une voiture sans permis ou voiturette, au même titre qu’un véhicule classique, est censé être garantit depuis la mise en service sur le territoire de la France. Cette obligation d’assurance voiturette impose alors aux chauffeurs de souscrire l’assurance R.C. au minimum. Vous devez savoir qu’étant un conducteur de VSP, vous n’êtes pas subordonné au principe de bonus-malus dans votre statut d’assurance.Pour information, il est utile de se renseigner sur les conditions pour rouler en voiturette avant de se munir d’un véhicule sans permise.

L’immatriculation de la voiture sans permis

Une dernière démarche est indispensable avant de rouler avec une voiturette : la carte grise ou certificat d’immatriculation. Pour obtenir cette pièce, il est recommandé de suivre les mêmes formalités que l’immatriculation d’un véhicule classique, qu’il s’agisse d’une voiturette neuve ou d’occasion. Après avoir eu la carte grise, vous serez obligé de mettre la plaque à l’arrière de la voiture.Finalement, vous venez de faire un tour d’horizon sur les conditions pour rouler en voiturette, vous pouvez maintenant souscrire en ligne aux contrats assurance voiturette grâce à un site dédié.

L’entretien d’une voiturette est-il plus facile que pour une voiture normale ?
Quelle assurance faut-il pour une voiture sans permis ?